• Accueil
  • > Europe
  • > Syrie : avant de rencontrer Obama, Poutine martèle son soutien à Bachar al-Assad

Syrie : avant de rencontrer Obama, Poutine martèle son soutien à Bachar al-Assad

Syrie : avant de rencontrer Obama, Poutine martèle son soutien à Bachar al-Assad dans Europe 1159237_syrie-avant-de-rencontrer-obama-poutine-martele-son-soutien-a-bachar-al-assad-web-tete-021354954663_660x330p
« Seuls les Syriens sont habilités à décider d’eux-mêmes qui doit gouverner leur pays et de quelle manière », explique Vladimir Poutine – CBSNews

« Il n’y a pas d’autre solution à la crise syrienne que de renforcer les institutions d’Etat en place et de les soutenir dans leur lutte contre le terrorisme tout en les poussant à dialoguer avec la partie saine de l’opposition et à mener des réformes », a expliqué Vladimir Poutine dans une interview diffusée par la chaîne CBSNews dans le cadre de l’émission « 60 minutes ».

Dans cet interview, diffusée à la veille de son départ pour New York et l’Assemblée générale de l’ONU, le président russe a donc enfoncé le clou et martelé son soutien à Bachar al-Assad. « Je suis profondément persuadé que des actions visant à détruire le gouvernement légitime déboucheront sur une situation similaire à celle connue par d’autres pays de la région en question ou d’autres régions comme la Libye, où les institutions publiques sont détruites », a déclaré Vladimir Poutine qui doit rencontrer en tête-à-tête lundi Barack Obama, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU.

Interrogé sur le fait que les occidentaux souhaitent le départ de Bachar al-Assad, le président russe répondu par une pirouette en les invitant à poser la question au peuple syrien. « Seuls les Syriens sont habilités à décider d’eux-mêmes qui doit gouverner leur pays et de quelle manière », a-t-il expliqué.

Obam&a et Poutine en tête à tête lundi

Ces déclarations risquent d’être au centre de cet entretien qui devrait aussi aborder celui de la présence militaire russe dans la région. Si jeudi a le Royaume-Uni et la France se sont inquiétés de cet état de fait, Washington pointe du doigt le problème depuis quelques temps. Et Barack Obama semble décidé à connaître « clairement » les intentions russes en Syrie.

« Il est temps pour la Russie d’expliquer clairement ce qu’elle propose exactement pour contribuer de manière constructive à ce qui est déjà une coalition multinationale constituée » qui lutte contre l’Etat islamique a ainsi expliqué ce vendredi Celeste Wallander, directrice des affaires russes au conseil de sécurité nationale de la Maison blanche, en évoquant l’entretien qu’auront les deux chefs d’Etat.

Et d’ajouter que l »argument de Moscou selon lequel un renforcement de la présence militaire russe dans la région permettra de contrer les djihadistes de l’Etat islamique « ne tient pas vraiment debout ».

https://lc.cx/ZHDR

0 Réponses à “Syrie : avant de rencontrer Obama, Poutine martèle son soutien à Bachar al-Assad”


Les commentaires sont fermés pour l'instant.



Agropera |
Pashion for Fashion |
Miiraslimake |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Cgtsystemeu
| باسكنو الآ ن
| Crazypands pour un monde libre